Ramsay Santé
Clinique des Cedres

Chirurgie robotique en gynécologie : De nouvelles perspectives pour les patientes

Article le

Depuis fin 2019, les chirurgiens gynécologues et mammaires de la Clinique des Cèdres font appel à la chirurgie robotique pour pratiquer certaines interventions. La technologie robot-assistée permet en effet de réaliser des actes chirurgicaux avec des suites moins lourdes. La robotique ouvre de nouvelles perspectives pour la discipline… et les patientes.

Chirurgie robotique en gynécologie :  De nouvelles perspectives pour les patientes

En image : Les Drs Frédéric ESTINGOY et Tiphaine SIEBERT

 

Depuis fin 2019, les chirurgiens gynécologues et mammaires de la Clinique des Cèdres font appel à la chirurgie robotique pour pratiquer certaines interventions. La technologie robot-assistée permet en effet de réaliser des actes chirurgicaux avec des suites moins lourdes. La robotique ouvre de nouvelles perspectives pour la discipline… et les patientes.

La gynécologie est la première utilisatrice du robot dans le monde avec plus de 300 000 chirurgies réalisées chaque année. En France, la robotique est en plein essor en chirurgie gynécologique. Dr Frédéric Estingoy et Dr Tiphaine Siebert font partie de ces précurseurs.

 

Une innovation pour les chirurgies complexes

« La chirurgie robot-assistée est une réelle avancée pour les interventions dites complexes », explique Frédéric Estingoy, chirurgien gynécologue et mammaire à la Clinique. Elle cible notamment les patientes atteintes d’endométriose[1] complexe, de certains cancers de l’endomètre en situation d’obésité ou en surpoids, les patientes qui présentent des utérus très volumineux... « Cela permet de s’affranchir de nombreux obstacles, d’atteindre des zones habituellement difficiles d’accès et d’éviter les grosses incisions. Le geste est donc moins invasif[2] qu’une chirurgie classique ».

Équipé d’une micro caméra, le bras articulé du robot chirurgical Da Vinci SI offre une vision 3D optimale au chirurgien qui peut ainsi exécuter des gestes précis, sans tremblements et réaliser des actes délicats avec plus de facilité.

« Cette technologie est le prolongement de la main du chirurgien, ce n’est pas de l’intelligence artificielle précise Tiphaine Siebert, également chirurgienne gynécologue et mammaire à la clinique. Le chirurgien est situé à quelques mètres de la machine et lui dicte tous ses gestes, ce qui contribue à rassurer les patientes sur la chirurgie robot-assistée ! ».

En image : Le Dr SIEBERT manipule le robot chirurgical Da Vinci

 

Améliorer le confort du patient

Selon Frédéric Estingoy et Tiphaine Siebert, « La chirurgie robot-assistée est une petite révolution pour les patientes. L’intervention est plus confortable : étant moins invasive, le risque de saignement et de complications peropératoires est diminué, ce qui favorise une remise sur pieds plus rapide ».

L’arrivée de cette technologie en gynécologie prend logiquement sa place dans le parcours de récupération améliorée après chirurgie (RAAC) mis en place par l’ensemble de l’équipe[3]. La chirurgie mini-invasive, dont le robot fait partie, permet de réaliser des interventions avec les durées d’hospitalisation les plus courtes possibles. « Pour exemple, la durée de séjour à la clinique des Cèdres est la plupart du temps d’une nuit pour une ablation de l’utérus alors que la moyenne française est à plus de 3 nuits » confirme Tiphaine Siebert.

Des prises en charges innovantes et efficaces, pour favoriser l’accès aux soins à toutes et éviter aux patientes les séjours prolongés à la clinique !

 

[1] Maladie gynécologique chronique qui se caractérise par le développement de la muqueuse utérine (endomètre) hors de la cavité utérine.

[2] Qui limite le traumatisme opératoire.

[3] Unité de Chirurgie Gynécologique et Mammaire des Drs Estingoy Frédéric, Siebert Tiphaine et Favre Nathalie

Article suivant

Informations visites – Clinique des Cèdres

Auparavant formellement interdites au vu du contexte sanitaire, les visites sont désormais ré-autorisées à certaines conditions et selon les secteurs d...